QUI SUIS-JE

 

La tête de l'emploi avec L'ADAPT sur France 3 - Gilles [Saison 2]

 

Ambassadeurs de la #SEEPH2016 !

Interview :

Ancien téléopérateur chez Canal +
En 2008, Gilles est victime d’un AVC et d’une rupture d’anévrisme
Handicapé moteur, il a du tout réapprendre
Pour cela, il suit une rééducation à LADAPT/Soisy-sur-Seine durant 14 mois
Passionné de photos, il décide de suivre une formation et devient photographe

POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER, GILLES ?

J’ai commencé ma carrière en tant que vendeur, puis je suis devenu responsable de magasin. Au bout de 15 ans, je suis parti chez Canal + où j’ai exercé le métier de télémarketing pendant 4 ans, jusqu’en 2008, année où j’ai fait un AVC et une rupture d’anévrisme, qui m’ont rendu hémiplégique. 14 mois de rééducation à LADAPT/Soisy-sur-Seine m’ont permis de tout récupérer. Je suis donc retourné chez Canal+, où j’ai pu bénéficier d’un DIF et ainsi suivre une formation en photographie, ma passion depuis des années. J’ai pu être formé par un très grand photographe à la Nikon School, à Paris. Cela m’a permis de me lancer et de vendre mes services sur Internet : reportages, mariages, portraits, catalogues, etc. Aujourd’hui, je travaille beaucoup avec les sportifs, et vends notamment mes photos à L’Équipe. Je suis installé à mon compte et possède mon propre studio photo. Mon métier me laisse du temps pour exercer mes hobbies, qui sont nombreux : je pratique la guitare, suis passionné de cinéma et fais du fitness 3 fois par semaine avec un coach !

QUEL EST VOTRE LIEN AVEC LADAPT ?

J’ai découvert cette association en 2008 lors de ma rééducation. J’ai toujours gardé des liens avec eux et dès que je peux, je m’implique dans leurs événements. J’ai, par exemple, participé à l’inauguration du centre de LADAPT/Châtillon il y a quelques années.

POUR VOUS, QU’EST-CE QU’UNE SOCIÉTÉ INCLUSIVE ?

Je pense qu’une société inclusive est une société qui combat l’exclusion et qui véhicule des valeurs d'égalité et de partage, une société dans laquelle il n’y a pas de discrimination et où chacun se voit offrir la possibilité de saisir sa chance, de s’épanouir dans le monde du travail. Aujourd’hui, des avancées ont eu lieu, elles ont été longues à mettre en place mais ça marche. Lorsque je travaillais à Canal +, il y avait par exemple des postes habilités. L’ergonomie joue un rôle crucial, les indemnités versées par l’État également.

EN TANT QU’AMBASSADEUR DEPUIS DEUX ANS DE LA SEMAINE, TROUVEZ-VOUS QUE L'EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES A ÉVOLUÉ CES DERNIÈRES ANNÉES ?

Tout à fait ! Il y a de plus en plus de reconnaissance des personnes en situation de handicap au niveau du travail, de l’accessibilité, au sens propre comme au sens figuré. Il y a encore beaucoup de choses à faire pour améliorer la vie quotidienne, mais au niveau des transports, de l’accessibilité dans les grosses structures, des progrès ont été faits. Les aides sont plus nombreuses, les associations se multiplient et sont plus visibles. Le combat commence à porter ses fruits

http://www.semaine-emploi-handicap.com/nos-trois-ambassadeurs


Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication. Nofollow est ajouté sur les liens.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message